Trouver un document

AccueilAnne Dorval

Anne Dorval

 
Anne Dorval. Source: Wikipedia

Anne Dorval, née le à Noranda, Québec, est une actrice canadienne.

Depuis le début de sa carrière en 1985, elle a joué dans une trentaine de productions théâtrales, une vingtaine de séries télévisées ou téléfilms, et une dizaine de films sur grand écran. De plus, elle fait partie des comédiennes de doublage les plus sollicitées au Québec : elle a prêté sa voix à environ 80 personnages.

Biographie

Née le à Noranda, au nord-ouest du Québec, Anne Dorval est attirée très jeune par le théâtre. Elle a grandi à Trois-Rivières où elle fera ses premières armes au théâtre. À l’âge de 15 ans, elle passe donc une audition à l’École nationale de théâtre du Canada qui, compte tenu de son jeune âge, se solde par un échec. Elle ira au secondaire au collège Marie-de-l'Incarnation à Trois-Rivières. Deux ans plus tard, elle entre au cégep de Trois-Rivières où elle étudiera les arts plastiques de 1977 à 1979. Cette même année, elle est admise au Conservatoire d'art dramatique de Montréal qu’elle quittera en 1983.

Sa carrière d’actrice commence au théâtre en 1985 avec la pièce Aurore, l'enfant martyre (mise en scène par René Richard Cyr) dans laquelle elle tient le rôle d’Aurore. Aussi à l’aise dans le répertoire classique que dans le théâtre plus contemporain, on a pu la retrouver dans des productions théâtrales très éclectiques, comme Électre de Sophocle (1986, repris en 2000), L'École des femmes (1990) qui lui permet de remporter le prix Gascon-Roux de la meilleure actrice, Juste la fin du monde en 2002 avec une nomination pour le masque de la meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien[Quoi ?] pour son rôle de Catherine. On la retrouve dans Variations sur un temps et Oreste – The Reality Show en 2004, ainsi que Un monde merveilleux présenté lors du festival Juste pour rire en 2006.

Parallèlement à son travail au théâtre, elle arrive à conquérir le petit écran où on peut l’apercevoir pour la première fois en 1986 dans deux téléfilms : Cyrano de Bergerac et Lorenzaccio. Mais c’est son rôle de Lola dans Chambres en ville (diffusé de 1989 à 1995) qui lui apporte une notoriété incontestable, et une nomination pour un prix Gémeaux en 1993. Par la suite, elle jouera dans les téléromans L'Or et le Papier (1992), Virginie (1996-2002), et Grande Ourse (2002), série qui lui permet d'être de nouveau nommée à un prix Gémeaux. Entre 2005 et 2007, elle joue un double rôle (Criquette et Ashley Rockwell) dans le soap opera Le cœur a ses raisons, où elle donne la réplique à Marc Labrèche. Ce double rôle lui permettra de recevoir deux Prix Gémeaux (Meilleure interprétation, premier rôle féminin : comédie), en 2005 et 2006.

Au cinéma, on a pu la voir dans Ding et Dong, le film en 1990, dans lequel elle a fait sa première apparition cinématographique. Puis elle a participé à six autres productions, dont La Vie secrète des gens heureux de Stéphane Lapointe (2005), qui lui permet d'être nommée aux prix Jutra en 2006. Le jeune réalisateur québécois Xavier Dolan, à l'âge de 16 ans, lui propose de lire ce qui deviendra le scénario de J'ai tué ma mère, dans lequel elle interprète l'un des deux rôles principaux. Devenue une amie proche du réalisateur, elle apparaîtra par la suite dans la plupart de ses films, dont Les amours imaginaires et même le populaire film Mommy.

Anne Dorval fait aussi partie des doubleuses les plus en vue du Québec depuis les années 1990. Elle a notamment prêté sa voix à Téa Leoni dans Spanglish, Lucy Liu dans Le Cowboy de Shangaï, Kill Bill, et la série Ally McBeal, mais elle est aussi la doublure de Sharon Stone dans Basic Instinct 2. Elle a doublé d'autres vedettes américaines comme Robin Wright, Minnie Driver, Vera Farmiga, Regina King, Kim Basinger, Sigourney Weaver ou Angelina Jolie. On peut aussi entendre sa voix dans des films d’animation tels que The Wild, Cendrillon et le Prince (pas trop) charmant, ou Le Monde de Nemo.

En parallèle de sa carrière d'actrice, Anne Dorval est occasionnellement chanteuse. On a pu l'entendre avec Thomas Hellman et le groupe Karkwa pendant la nuit blanche de Montréal en , où elle a interprété You Are the Sunshine of My Life, ou à l'émission L'Heure de gloire en , où elle a interprété Smile de Lyle Lovett. Elle est également présente sur les albums Elles chantent, sorti en 2000, sur lequel elle interprète Mommy Daddy, et L'Album du cœur des Porn Flakes, sorti en 2006, sur lequel elle interprète Des choses stupides en duo avec Daniel Thomas.

En , elle a accepté d’être l’ambassadrice du Festival mondial des arts pour la jeunesse qui s'est déroulé à Montréal.

De 1994 à 2013, Anne Dorval est aussi la porte parole avec Marc-André Coallier, de la fondation OLO qui a pour objectif d’aider les femmes enceintes à améliorer leur alimentation et ainsi donner naissance à des enfants en bonne santé.

Elle anime une émission avec son complice Marc Labrèche tous les samedis d'été 2016 à 13 h 00 sur Radio Canada : C'est le plus beau jour.

Elle participa au Bye Bye 2016 avec Marc Labrèche, Patrice L'Écuyer, Véronique Claveau et Pierre Brassard.

Elle vit actuellement[Quand ?] à Montréal avec les deux enfants qu'elle a eus avec Marc-André Coallier, rencontré en 1992 sur le tournage de L'Or et le Papier, et de qui elle s'est séparée en 2005.

Théâtre

Filmographie

Cinéma

Télévision

Doublage

Versions québécoises.

Cinéma

Films

Films d'animation


Télévision

Téléfilms

  • 1997 : Les Braqueurs : Lucy James (Cynthia Geary)
  • 1997 : Ruse et Manigance : Sela (Caroline Néron)
  • 2004 : Pour l'amour d'Emily : Taylor (Sophie Gendron)
  • 2005 : Passions Criminelles (Crimes of Passion) : Rebecca Walker (Dina Meyer)
  • 2008 : La Porte des étoiles : L'Arche de la vérité : Vala Mal Doran (Claudia Black)
  • 2008 : La Porte des étoiles : Continuum : Vala Mal Doran / Quetesh (Claudia Black)

Séries télévisées

  • 1994-1995 : Sirènes : Jessie Jaworski (Jayne Heitmeyer)
  • 1998-2002 : Ally McBeal : Ling Woo (Lucy Liu)
  • 1999-2000 : Zone urbaine : Katharine Strachan (Torri Higginson)
  • 2004-2005 : Ma vie de star : Georgia Bevans (Tracy Waterhouse)
  • 2005 : Station X : Davis
  • 2011-2013 : Les Borgia : Vanozza Cattaneo (Joanne Whalley)
  • 2013- : Le Château de cartes : Claire Underwood (Robin Wright)
  • 2018-2022 : Les Toutous Mia

Récompenses et nominations

Chanson

  • 1993 : On s’en fout, Tout l’monde m’aime, Laissons-les rêver sur l'album Chambres en ville
  • 2000 : Mommy Daddy sur l'album Elles chantent
  • 2006 : Des choses stupides sur l'album Porn Flakes, l'album du Cœur en duo avec Daniel Thomas
  • 2016 : Je suis venu te dire que je m'en vais, album 12 belles dans la peau, reprises de 12 chansons de Serge Gainsbourg par Stefie Shock

Livre audio

  • 2005 : Monoiseau de Shilvi : voix de Monoiseau

Voir aussi

Anne Dorval, chanson du groupe québécois Rouge pompier sur l'album Kevin Bacon, sorti en .

Références

  • "Anne Dorval "Je suis excessive en tout" " par Michèle Lemieux, Le lundi, , pp. 8–13, (6 photos plus page couverture).

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
  • Ressource relative à la musique :
    • (en) MusicBrainz
  • Ressource relative au spectacle :
    • Les Archives du spectacle
  • Les Parent sur la Télévision de Radio-Canada
  • Le cœur a ses raisons sur TVA


  • Portail du cinéma québécois
  • Portail de la télévision

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Anne Dorval de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

DVD

Afficher "Les amours imaginaires"Afficher "Mommy"Afficher "Le Coq de St-Victor"Afficher "Mommy"Afficher "Réparer les vivants"Afficher "J'ai tué ma mère"Afficher "Jalouse"